Braquage à Uccle: deux suspects interceptés

Deux malfrats avaient ouvert le feu lundi matin au cours d'une attaque à main armée dans la maison de repos "Home Brugmann", une institution dépendant du Centre public d'aide social (CPAS) de la commune d'Uccle et pouvant accueillir quelque 125 personnes âgées. Une personne avait été tuée, et une autre grièvement blessée.
Deux hommes portant des casques de moto ont fait irruption lundi matin dans le hall de la maison de repos et exigé l'argent de la caisse.
Une discussion a éclaté et des coups de feu ont été tirés. Deux membres du personnel, un comptable et un peintre ont été blessés. Le peintre a succombé plus tard à ses blessures.

Les résidents de l’établissement n’ont apparemment rien remarqué de l’incident.

Les deux auteurs du hold-up sanglant ont pris la fuite à moto. Ils ont toutefois été interceptés en deux temps par la police dans la soirée.

Le premier suspect a été interpellé lundi vers 17 heures à son domicile. Il a avoué avoir jeté au canal deux casques et des gants mais nie avoir participé à l'attaque.

Le second suspect a été interpellé lundi vers 21 heures à la prison de Saint-Gilles qu'il avait regagné après avoir bénéficié durant la journée d'une sortie accordée par le tribunal d'application des peines. Le second suspect a été condamné en 2005 par le tribunal correctionnel à une peine d'emprisonnement de 9 ans pour un vol avec violence et pour association de malfaiteurs. Il bénéficiait d'un régime de semi-liberté depuis juillet de cette année.

Les deux homes pourraint également être les auteurs d’un autre cambriolage perpétré plus tôt dans la journée dans la maison de repos Val Des Roses dépendant du CPAS de Forest. Le personnel n'ayant pas opposé de résistance, il n'y avait pas eu de blessé.
Notons que depuis le 31 juillet, 5 hold-up ont été commis dans des maisons de repos en Région de Bruxelles.