Lizin emboutit la voiture de sa successeur

L’ancienne bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin, a accidenté mardi après-midi la voiture de la nouvelle bourgmestre de la ville, Micheline Toussaint. Les faits ont été. Anne-Marie Lizin y est parfaitement reconnaissable.
La police de Huy a été appelée à prendre les déclarations des deux parties. Anne-Marie Lizin venait de se garer sur un emplacement réservé, place Verte, derrière l'hôtel de ville de Huy, lorsque Micheline Toussaint est arrivée à cet endroit.

Cette dernière a alors stationné son véhicule derrière celui de l'ancienne bourgmestre et a demandé à la police de la prévenir lorsqu'Anne-Marie Lizin serait de retour. Elle voulait lui signifier qu'elle n'avait plus le droit de se garer à cet endroit.
La police de Huy a donc averti la bourgmestre du retour d'Anne-Marie Lizin. Mais lorsque Micheline Toussaint est arrivée place Verte son véhicule avait déjà été accidenté.

"Il était à quatre ou cinq mètres de l'endroit où je l'ai laissé", a-t-elle expliqué. Anne-Marie Lizin avait quant à elle déjà quitté les lieux.

"Je n'ai fait qu'obtempérer au commissaire qui m'a demandé de quitter cet endroit", a répondu Anne-Marie Lizin, interrogée sur cette affaire. Les faits ont été filmés par la caméra de surveillance de la Grand Place. Anne-Marie Lizin y est parfaitement reconnaissable.

Quant au parquet de Huy, il devra qualifier les faits. Il est probable qu'ils ne soient pas qualifiés d'accidents avec délit de fuite mais de dégradations secondaires. Les auteurs de tels faits risquent une peine allant de 8 jours à trois ans de prison et une amende 26 à 500 euros ou uniquement de l'une des deux peines.

Lizin dépose plainte contre Toussaint

Anne-Marie Lizin a déposé plainte contre Micheline Toussaint à la suite de cet incident. L'ancienne bourgmestre affirme que sa voiture a subi des dommages.

Dans un fax, Mme Lizin a donné sa version de l'incident. Elle n'a pas embouti ou accidenté volontairement la voiture de Mme Toussaint.

A l'instar d'autres élus communaux, elle a garé sa voiture sur un emplacement réservé mais libre situé derrière l'hôtel de ville. A côté, un autre emplacement réservé était également libre. Au lieu d'utiliser cette place, Mme Toussaint a préféré garer sa voiture derrière celle de Mme Lizin, de manière irrégulière, souligne cette dernière.

Obtempérant à la demande de la police, Mme Lizin a déplacé sa voiture "sans aucunement emboutir, accidenter, dégrader ni endommager la voiture de Mme Toussaint", a-t-elle affirmé en s'interrogeant au passage sur la "provocation" que constituait la manoeuvre de Mme Toussaint.