SMS: "Le plafonnement tarifaire n’est pas applicable"

Le plafonnement tarifaire des SMS en Belgique n’est pas applicable. Telle est en tous cas la réponse donnée par le ministre pour l’Entreprise, Vincent Van Quickenborne, suite à la demande de Test-Achats de limiter le prix des SMS à 0,06 euro. Selon lui, l’Union européenne ne le permet pas.
Selon l’organisation de défense des consommateurs, Test-Achats, l’utilisation des téléphones mobiles en Belgique demeure trop onéreuse par rapport aux pays voisins.

Selon les formules adoptées, les tarifs appliqués dans notre pays sont trois à quatre fois plus chers que ceux des pays frontaliers, une situation révélée par Test-Achats qui dénonce un manque de concurrence et de transparence.

"Même si j’aimerais que cela soit possible, l’Union européenne ne permet pas un plafonnement tarifaire", a réagi le ministre pour l’Entreprise.

Ce dernier espère toutefois que l’arrivée d’un quatrième opérateur – aux côtés de Proximus, Mobistar et Base – induira une baisse des prix. La vente d’une telle licence devrait se dérouler en automne, selon le ministre.

Vincent Van Quickenborne a par ailleurs indiqué que les tarifs de téléphonie mobile avaient chuté de 20 à 30% ces dernières années.

Les plus consultés