Mille euros et le dossier est clos

Le parquet de Turnhout a proposé une transaction de 1.000 euros à Tom Boonen pour sa deuxième infraction en matière de consommation de cocaïne. Si le coureur belge accepte, le dossier sera clos.
Le parquet pouvait choisir entre le classement sans suite, la transaction et le renvoi devant le tribunal correctionnel. Il a retenu la transaction.

"C'est un peu plus sévère que la première fois. Boonen n'avait alors pas été vraiment sanctionné. Maintenant bien. Nous le considérons comme un utilisateur de drogue comme un autre, pas comme le célèbre sportif qui doit être sanctionné", a indiqué le parquet de Turnhout.

Si Tom Boonen refuse la transaction, ce qui est hautement improbable, le parquet pourrait alors demander son renvoi devant le tribunal.
Tom Boonen avait été impliqué dans un premier dossier de consommation de cocaïne il y a un an. La chambre du conseil lui avait accordé une suspension du prononcé, soit une déclaration de culpabilité sans peine. Tom Boonen avait déjà consommé de la cocaïne plus tôt. Un test de l'Union cycliste internationale (UCI), mené hors compétition le 15 novembre 2007, était positif à la cocaïne et à l'ecstasy. Vu que les deux substances étaient seulement interdites en compétition, un rapport "sans plus" avait été dressé.