Räikkönen remporte le GP de Francorchamps

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) a remporté dimanche le Grand Prix de Belgique de Formule 1, 12e des 17 épreuves du Championnat du monde 2009, sur le circuit de Spa-Francorchamps.
Il a pratiquement mené l'épreuve de bout en bout, après avoir doublé l'auteur de la pôle position, l'Italien Giancarlo Fisichella (Force India), qui a terminé deuxième.
L'Allemand Sebastian Vettel (Toro Rosso) a pris la troisième place, et dépasse son coéquipier australien Mark Webber au classement général du championnat du monde.

Le Britannique Jenson Button (Brawn GP), leader du championnat a abandonné dés les premiers virages suite à une collision provoquée par le Français Grosjean.

Räikkönen enregistre sa première victoire de la saison, la 18ème de sa carrière.

Il ne s'était plus imposé depuis le 27 avril 2008, lors du Grand Prix de Catalogne.

Il a tiré le profit maximal d'un début de course très mouvementé, qui a occasionné moult changements tant en début qu'en fond de grille.

Collision au premier tour

Des quatre premiers en qualifications samedi, seul Fisichella a honoré sa pole position, terminant deuxième.

L'Italien, toujours dans la roue de Räikkönen, mais incapable de doubler le Finlandais, aurait même pu faire beaucoup mieux. Il aurait fallu pour cela que la voiture de sécurité ne remette pas Räikkönen sur ses talons dès le premier tour.

Mais la collision entre Romain Grosjean (Renault), Jaume Alguersuari (Toro Rosso), Jenson Button (Brawn GP) et Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), laissant trop de débris sur la piste, avait provoqué la neutralisation de la course.

Le Finlandais a alors profité du restart pour dépasser Fisichella grâce à son Kers, ce système transformant l'énergie des freinages en chevaux supplémentaires en phase d'accélération, dont seules les Ferrari et les McLaren-Mercedes sont équipées.