Les fermiers belges manifestent à Bruxelles

Un millier d’agriculteurs venus de Flandre et de Wallonie se sont rassemblés ce lundi, en fin de matinée, à Bruxelles à l’occasion de la réunion des ministres de l’Agriculture de l’Union européenne, principalement consacrée à la crise du lait. Les manifestants réclament de meilleurs prix pour leur production et des mesures pour sortir leur secteur de la crise.
Agrofront, la coupole qui réunit le Boerenbond, le syndicat général des agriculteurs (ABS) et la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA), exige des ministres des pays membres de l’Union européenne un changement de politique, pour permettre à leur secteur de surmonter ces temps de crise économique.

Les agriculteurs se plaignaient notamment de vendre leur lait à perte. Mais ce ne sont pas que les prix du lait qui sont trop peu élevés pour permettre de couvrir les coûts de production. D’autres secteurs agricoles connaissent des problèmes comparables, affirment les organisations syndicales.
Le millier d’agriculteurs qui se sont rassemblés ce lundi midi à Bruxelles n’avaient, cette fois, emmené qu’une vache et un tracteur. Ils ne voulaient en effet plus causer d’embarras de la circulation routière avec leurs tracteurs, comme lors de leurs précédentes manifestations dans la capitale. Ils ont cependant bloqué brièvement la circulation sur la petite ceinture.

Les forces de l’ordre étaient présentes en masse, mais il n’y a pas eu d’incidents. Les fermiers portaient des pancartes arborant, notamment, les slogans « Fermière cherche argent » ou « Fermier cherche autre emploi ».

Une délégation des manifestants a été reçue par la ministre fédérale de l'Agriculture, Sabine Laruelle (MR), ainsi que ses homologues régionaux le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) et le ministre wallon de l’Agriculture, Benoit Lutgen. Les trois ministres ont promis aux agriculteurs de présenter leurs revendications à l'ensemble du conseil des ministres.