Un soldat belge blessé dans un attentat à Kaboul

Un soldat belge a été blessé dans un attentat suicide à la voiture piégée perpétré devant l'entrée principale de la base aérienne militaire de l'Otan, à l'aéroport de Kaboul. Trois civils afghans ont perdu la vie dans l’explosion.
Un kamikaze a fait exploser ce mardi matin sa voiture piégée devant l'entrée principale de la base aérienne militaire de l'Otan, à l'aéroport de Kaboul.

"J'ai vu trois véhicules 4X4 se diriger vers la base de l'Isaf et, quand ils sont arrivés devant les blocs de béton qui barrent l'accès à l'entrée principale, il y a eu une violente explosion", raconte Jan Agha, un commerçant dont le magasin se trouve à proximité.

L'explosion a tué trois civils afghans qui passaient et en a blessé six autres, dont l'un est dans un état critique. Trois soldats américains et un belge ont été également blessés.

Le soldat belge, qui avait reçu des éclats de sharpnel projetés par l'explosion, a été opéré avec succès. Selon le porte-parole de la Défense belge, Olivier Sévrin, il est déjà réveillé et sa vie est hors de danger.

Olivier Sévrin a par ailleurs indiqué que trois autres militaires belges ont également été légèrement blessés lors de l'attentant. "En léger état de choc et souffrant de légers problèmes d'ouïe, ils ont subi des examens à l'hôpital français de Kaboul", a-t-il précisé.

En tout, 287 militaires belges assurent la garde de l'aéroport de la capitale afghane.
Ce nouvel attentat suicide visant la force de l'Otan à Kaboul a conforté le sentiment que l'insurrection des talibans s'intensifie malgré les renforts internationaux, alors que sont attendus les résultats d'un scrutin présidentiel controversé.