Une famille d’accueil agréée en Flandre prône le nazisme

Une famille d'accueil anversoise, agréée par l'organisme flamand de l'enfance Kind & Gezin, arbore dans sa salle de séjour un portrait d'Adolf Hitler et une large collection de littérature nazie. C’est ce qu’a dévoilé la VRT dans son émission TerZake. Suite à ce reportage, Kind en Gezin a décidé de ne plus reconnaître cette famille d'accueil.
Muni d’une caméra cachée, un reporter de la VRT s'est fait passer pour un père à la recherche d'une place d'accueil pour sa fille et a ainsi pu entrer dans cette maison, située dans la commune anversoise de Hoboken.

Aux murs étaient également accrochés des drapeaux du VMO, le Vlaams Militante Orde, groupuscule d'extrême droite interdit. Lors du reportage, la femme chargée de l’accueil des enfants a par ailleurs tenu des propos racistes.

Kind & Gezin est au courant de la situation et a depuis retiré sa reconnaissance de cette famille d'accueil. Leur règlement sera par ailleurs élargi. Les symboles nazis sont désormais explicitement interdits dans les familles d'accueil.

Le ministre flamand en charge du bien-être, Jo Vandeurzen (CD&V), entend pour sa part s'entretenir, le plus vite possible, avec Kind&Gezin et l'inspection pour éviter ce type de problèmes à l'avenir. "Nous devons bien sûr respecter le pluralisme, mais ceci dépasse largement les limites de l'acceptable", dit-il.

De son côté, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme a décidé de porter plainte. "Nous demandons au parquet d’enquêter afin de déterminer si la mère d’accueil a transgressé la loi sur le racisme", a indiqué le directeur du centre, Jozef De Witte.

Selon lui, la femme risque d’être condamnée pour propagation d’idées racistes et glorification du nazisme.