Clijsters et Serena en demi: la finale avant l’heure

Avec une assurance et une application qui laissent pantois après un retrait de la compétition de plus de deux ans, Kim Clijsters s'est qualifiée mardi pour les demi-finales de l'US Open en battant la Chinoise Li Na 6-2, 6-4, bousculant les records du tournoi.
En à peine une heure de jeu, la Flamande de 26 ans, présente dans le dernier Grand Chelem de la saison grâce à une invitation des organisateurs, a effacé Li, tête de série N.18, deux jours après avoir sorti Venus Williams (N.3). Elle retrouvera jeudi l'autre sœur Williams, Serena (N.2) (photo), pour une place en finale.

La gagnante de l'édition 2005 de Flushing Meadows devient ainsi la première joueuse invitée à atteindre le dernier carré à New York depuis le début de l'ère Open en 1968.
Elle est également la première non tête de série à atteindre les demi-finales à New York depuis la Russe Elena Dementieva en 2000.

L'ex N.1 mondiale s'était retirée des courts en 2007 pour fonder une famille. Mais dix-huit mois après avoir accouché d'une petite Jada, Clijsters avait repris la compétition en août, atteignant les quarts de finale à Cincinnati, avec un succès sur la N.6 mondiale, Svetlana Kuznetsova, puis les 8e de finale à Toronto, après avoir battu Victoria Azarenka, alors 9e mondiale.

Clijsters semble avoir retrouvé sa pleine puissance, déroulant face à Li un tennis propre et efficace, malgré 26 fautes directes .

En cas de sacre final, notre compatriote rejoindrait le cercle fermé des mamans-joueuses ayant remporté un Grand Chelem: à ce jour, elles ne sont que deux à l'avoir fait, la dernière étant Evonne Goolagong en 1980 à Wimbledon.