Ecoles: vers une suspension de l’interdiction du voile?

Selon l’auditeur du Conseil d’Etat, les athénées d’Anvers et de Hoboken feraient mieux de suspendre l’interdiction du port du voile. Il estime en effet que ces écoles et les groupes scolaires ont transgressé les limites de leurs compétences.
Une élève de l’école anversoise a saisi le Conseil d’Etat pour lutter contre l’interdiction du port du voile dans l’établissement de l’athénée. L’auditeur du Conseil d’Etat a proclamé une partie de cette plainte irrecevable. Il estime toutefois que les écoles et les groupes scolaires concernés ont transgressé les limites de leurs compétences.

Selon l’auditeur du Conseil d’Etat, la décision doit être prise au niveau de l’enseignement de la Communauté flamande et non par les établissements scolaires.

Le directeur du groupe scolaire anversois, Dirk Van De Vondel, ne voit toutefois pas une raison de revenir sur l’interdiction du port du voile. "Cela n’a pour l’instant pas force de loi. Il s’agit seulement d’un avis du Conseil d’Etat", a-t-il indiqué.

L’arrêt du Conseil d’Etat sur la question devrait tomber dans les jours qui suivent. "D’ici là, nous pouvons ne rien changer, et c’est ce que nous voulons faire", a ajouté Dirk Van De Vondel.