L’UE à la rescousse de travailleurs belges licenciés

La Commission européenne a annoncé mercredi qu'elle était favorable au déblocage d'environ 9,2 millions d'euros pour venir en aide à plus de 2.000 travailleurs licenciés de l'industrie textile belge.
Cette aide, provenant du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM), devrait permettre d'aider ces travailleurs licenciés à retrouver un emploi, a indiqué la Commission dans un communiqué.

Le commissaire européen à l'emploi Vladimir Spidla s'est dit convaincu que ce financement aidera les travailleurs concernés à réintégrer rapidement le marché du travail.

L'aide qui doit maintenant être approuvée par le Parlement européen et les gouvernements de l'UE concerne des travailleurs de petites entreprises qui ont fait l'objet de licenciements dans trois provinces belges: le Limbourg, la Flandre orientale et la Flandre occidentale.

A ce jour, 26 demandes représentant un montant total de 143 millions d'euros ont été soumises au FEM, au bénéfice d'environ 32.200 travailleurs.

Le FEM a été mis en place à la fin de l'année 2006 afin de venir en aide aux travailleurs ayant perdu leur emploi du fait de la mondialisation.