Deux détenus évadés à Bruxelles repris

Le parquet de Bruxelles a annoncé que deux des trois détenus qui s’étaient évadés du palais de justice de Bruxelles (photo) le 4 août dernier ont été repris ce mercredi soir. Le trio s’était échappé avec l’aide de deux complices cagoulés et armés, alors qu’il devait comparaître devant le tribunal correctionnel pour un home-jacking commis à Londerzeel en novembre 2008.
Oussama Trimini Langeri, Youssef Oulad Haj Chaib et Abdelhakim Akil devaient comparaître le 4 août devant le tribunal correctionnel, à Bruxelles, avec un autre suspect, pour un home-jacking qu’ils avaient commis en novembre 2008 à Londerzeel (en Brabant flamand).

Juste après que les 4 suspects aient été amenés dans la salle d’audience et que les menottes leur aient été enlevées (comme cela se fait régulièrement), deux complices masqués et armés ont fait irruption dans la salle. Ils ont menacé les personnes présentes et les ont forcées à se coucher sur le sol.
Les 2 complices et 3 des 4 prévenus ont ensuite pris la fuite. Le 4e prévenu est resté assis dans la salle.

Le parquet de Bruxelles a annoncé ce jeudi que Youssef Oulad Haj Chaib et Abdelhakim Akil ont pu être arrêtés mercredi soir. Police et parquet n’ont cependant pas voulu préciser s’il y avait aussi une trace du troisième évadé. Plusieurs autres personnes ont également été arrêtées qui ont peut-être aidé les trois détenus à s’évader.

Une cinquantaine de policiers - appartenant notamment à des unités spéciales - ont été impliqués, mercredi soir, dans l’opération d’arrestation des deux évadés. L’un des fugitifs a été légèrement blessé alors qu’il brisait une fenêtre d’une habitation pour tenter de s’y introduire.