Henin et l’Unicef contre le tétanos néonatal

L’ancienne numéro 1 mondiale du tennis, la Belge Justine Henin qui a entretemps mis fin à sa carrière sportive professionnelle, a lancé ce jeudi à Bruxelles la campagne du fonds des Nations Unies pour l’enfance afin de récolter les fonds nécessaires à l’achat de millions de vaccins contre le tétanos chez les nouveau-nés.
Justine Henin est actuellement ambassadrice bénévole d’Unicef Belgique. En août dernier, elle effectuait une visite « de travail » pour l’Unicef au Cambodge. Elle voulait y voir de ses propres yeux comment la maladie du tétanos affecte de très nombreux nouveau-nés.
Rentrée en Belgique il y a quelques jours, l’ancienne championne de tennis a pu appréhender sur le terrain les difficultés de la lutte contre cette maladie qui tue chaque année près de 130.000 nourrissons dans les pays en voie de développement.

La nouvelle campagne de vaccination pour le tétanos néonatal lancée ce jeudi par l’Unicef vise à endiguer le problème de cette maladie mortelle pour les plus vulnérables d’ici 2012.

Retour sur les courts?

Les nombreux journalistes présents à la conférence de presse de ce jeudi voulaient également savoir si Justine Henin compte reprendre sa carrière tennistique.

Par respect pour la cause que défendent l’Unicef et son ambassadrice, Henin n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes sur l’éventualité de son retour sur les courts de tennis.