L’enseignement communautaire flamand interdit le voile

Le Conseil de l’enseignement de la Communauté flamande a décidé d’introduire une interdiction générale du port du voile dans toutes les écoles de l’enseignement communautaire. La mesure prend effet immédiatement. Pour les écoles où le port du voile était encore toléré, des mesures transitoires seront prises.
La décision du Conseil de l’enseignement de la Communauté flamande fait suite aux difficultés rencontrées depuis la rentrée scolaire par deux écoles à Anvers et Hoboken (région anversoise), où l’interdiction du port du voile nouvellement introduite avait soulevé trop d’actions de protestation.
Mercredi, l’auditeur du Conseil d’Etat s’était prononcé pour une suspension de l’interdiction du port du voile à l’athénée d’Anvers, indiquant qu’une école ne peut pas instaurer pareille interdiction de manière autonome, mais que l’interdiction doit être introduite par le Conseil de l’enseignement de la Communauté flamande.

Le Conseil d’Etat ne se prononcera que mardi sur cette question de compétence pour introduire une interdiction du port du voile dans l’enseignement communautaire flamand.

Ce vendredi, le Conseil de l’enseignement de la Communauté flamande n’a cependant pas attendu l’avis du Conseil d’Etat et a décidé d’interdire dans tous les établissements scolaires de l’enseignement communautaire le port de tous signes extérieurs de convictions philosophiques.

A l’heure actuelle, le port du voile est interdit dans un tiers des quelque 700 écoles de l’enseignement communautaire flamand. Pour les autres écoles, où le voile est encore autorisé, une mesure de transition sera adoptée pour l’année scolaire en cours.