La faillite de Lehman Brothers a coûté cher à la Belgique

Selon une enquête publiée ce samedi par le journal économique 'De Tijd', l’effondrement de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, le 15 septembre 2008, a causé aux consommateurs belges et aux entreprises financières un préjudice d'au moins 1,18 milliard d'euros.
La débâcle de Lehman Brothers n'a pas seulement touché quelque 17.000 clients de banques comme Citibank, Deutsche Bank et Ethias, pour un montant de 323 millions d'euros provenant des émissions spéciales des instruments financiers de la banque américaine.

Elle a également entraîné une moins-value et des pertes à hauteur de quelque 860 millions d'euros pour Dexia, BNP Paribas Fortis et KBC.

Selon 'de Tijd', les pertes réelles sont toutefois sans aucun doute plus élevées. Nombre d'investisseurs belges avaient aussi, par exemple, acheté des actions et des obligations de Lehman par le biais de leur agence bancaire habituelle. Ces montants sont toutefois difficiles à évaluer, souligne le journal.