Les agriculteurs déversent leur colère

Les producteurs souhaitent sensibiliser la population à l'importance d'obtenir une meilleure régulation du marché du lait au niveau européen. Quelque 2.000 producteurs et 300 tracteurs étaient attendus sur place. En fin de matinée, un millier d'agriculteurs étaient déjà présents. Mais finalement le succès a été plus important que prévu et il y a avait près de 450 tracteurs à Ciney.
Le lait qui a été déversé mercredi avait été progressivement rassemblé dès lundi dans les fermes wallonnes.
Pour marquer le caractère européen du combat qu'ils mènent, les producteurs de lait ont également récolté une part de lait français venu d'exploitants également engagés dans la grève du lait.

La Flandre solidaire

Alors que les organisations agricoles flamandes s’étaient jusqu'à présent distanciées du mouvement, l’ABS (Algemeen Boerensyndicaat) a cette fois envoyé un camion de lait à Ciney.

"Une manière de martquer sa sympathie avec les collègues wallons".

Dimanche matin, l’ABS annonce une action à la Sint-Pietersplein à Gand.

L’organisation agricole y distribuera 10.000 litres de lait ainsi que des légumes, "afin de montrer clairement que d’autres secteurs agricoles doivent vendre leurs produits également en dessous du prix de revient" a déclaré le porte-parole d’ABS.