La Défense va épargner 97 millions d’euros

L'effort budgétaire demandé au ministère de la Défense dans le cadre de l'élaboration du budget fédéral pour 2010 est de 97 millions d'euros, a affirmé mercredi le ministre chargé de ce département, Pieter De Crem (CD&V).
"L'effort demandé (à la Défense) n'est pas mince", a-t-il reconnu lors d'une conférence donnée à l'Institut royal supérieur de Défense (IRSD).
Il a chiffré cet effort à 97 millions d'euros, sur un budget actuel de 2,7 milliards d'euros.
"Ensemble au sein de la Défense, il faudra mener cela à terme pour arriver à l'équilibre en maintenant les opérations" à l'étranger en cours, a ajouté Pieter De Crem.
Le ministre de la Défense a défendu sa vision selon laquelle les opérations à l'étranger étaient devenues le la fonction première de l'armée belge au 21ème siècle, qui lui apportent sa plus value et donc le retour sur investissements en terme de sécurité que les citoyens attendent des forces armées.

Pieter De Crem a enfin confirmé qu'il attendait ce mois-ci encore le plan d'infrastructures préparé par le chef de la Défense, le général Charles-Henri Delcour - présent dans la salle de l'ERM - et qui devrait entraîner la fermeture de certaines installations, dont la base aérienne de Bierset.

Il s'est cependant refusé mercredi à toute précision sur d'éventuelles dissolutions d'unités.