43 interpellations à Molenbeek-Saint-Jean

Ces dernières ont été arrêtées pour rébellion et coups envers des policiers, pour jet de pierres vers des véhicules de police et pour port d'arme prohibée (un couteau). La police a trouvé sous un camion cinq cocktails molotov. La vitre d'un véhicule de police a été brisée. Plus aucune arrestation n'a eu lieu après 2h30 du matin.
Les premières arrestations administratives ont eu lieu à partir de 17h00. Une personne a été arrêtée judiciairement pour rébellion et coups envers des policiers.

La nuit dernière les incidents ont été limités et aucun policier n'a été blessé. Durant la nuit de jeudi à vendredi, neuf policiers avaient été blessés, dont deux plus sérieusement.
Des groupes de personnes se sont formés à la place des Etangs Noirs, rue d'Ostende et rue Van Der Dussen où sept personnes ont été arrêtées administrativement. La rue de Ribaucourt est, elle, plutôt calme selon la police.

Le dispositif policier a été renforcé vendredi soir à la suite d'échauffourées au cours desquelles neuf policiers ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le bourgmestre de Molenbeek Philippe Moureaux (PS) a annulé les festivités du week-end, notamment dimanche à l'occasion de la journée sans voiture, suite à ces incidents.