Un drame familial fait 2 morts à Bruxelles

Le jeune homme de 19 ans, qui est soupçonné d’avoir étranglé dimanche dans la commune bruxelloise de Woluwé-St-Lambert sa fillette de 18 mois et l’arrière-grand-mère de celle-ci, a été appréhendé lundi soir par la police dans le Parc Léopold à Ostende (Flandre occidentale). Le suspect séjournait dans une institution fermée, mais avait droit de visite auprès sa fille et la mère de leur enfant.
Le jeune homme âgé aujourd’hui de 19 ans avait été, il y a 3 ans, un membre des « Black Wolves », une bande bruxelloise de jeunes d’origine africaine. En compagnie d’un autre membre de cette bande, il avait à l’époque assassiné Benjamin Rawitz, un pianiste bruxellois connu. Les deux adolescents avaient fracassé le crâne du musicien pour tenter de lui voler sa voiture.

Ce n’est qu’au début de l’an dernier que le jeune meurtrier avait pu être arrêté. Il avait alors été placé dans une institution fermée - plus précisément dans la section fermée de l'IPPJ de Braine-le-Château.
Entretemps, il était devenu père et avait obtenu le droit de visite auprès de son amie de 17 ans et de leur fillette de 18 mois, qui vivaient chez la grand-mère de la jeune femme.

Les visites avaient d’abord eu lieu sous surveillance, mais depuis peu, le jeune homme pouvait se rendre seul auprès de son amie et leur enfant.

Ce dimanche, pendant sa visite, une dispute éclata. Le jeune homme aurait alors étranglé sa fillette d’un an et demi et l’arrière-grand-mère de cette dernière, âgée de 76 ans.

Il tenta également d’étrangler son amie, mais l’adolescente a pu être sauvée in extremis. L'adolescente laissée pour morte est toujours hospitalisée. Ses jours ne sont pas en danger. Le double meurtre pourrait être motivé par de la jalousie.

Après les faits, le jeune homme avait pris la fuite. Il avait depuis été signalé dans la station balnéaire de La Panne. Ce mardi, il a pu être arrêté par la police locale dans le Parc Léopold d’Ostende (Flandre occidentale).

Le suspect n'a pas opposé de résistance lors de son arrestation.Ce mardi après-midi, il est passé aux aveux et a reconnu avoir commis le double meurtre.