Les bénévoles suspendent leur aide aux demandeurs d’asile

Les organisations chargées d’aider les demandeurs d’asile accueillis dans des hôtels ont décidé de mettre un terme à leur travail bénévole. Elles dénoncent une situation d’accueil persistante, alors que l’hébergement dans les hôtels ne devrait en fait être qu’une mesure d’urgence.

Au total, pas moins de 1.100 demandeurs d’asile sont actuellement accueillis dans des hôtels. Ces personnes reçoivent à peine 6 euros par jours pour subsister à leurs besoins et ne bénéficient d’aucune assistance médicale.

Des bénévoles de plusieurs organisations aidaient jusqu’à présent autant que possible les demandeurs d’asile. Ils ont toutefois décidé de mettre un terme à leur action de soutien.

Vendredi dernier, le gouvernement avait décidé de débloquer davantage d’argent et de moyens dans le cadre de l’accueil des demandeurs d’asile.