"Il revient aux jeunes de reprendre le parti en main"

Lors de l’émission dominicale de la VRT, le président de l'Open VLD, Guy Verhofstadt, a déclaré que sa génération était responsable de la défaite électorale de son parti lors des élections régionales de juin et qu'elle ne devait donc plus y jouer un rôle en vue.

L'ex-Premier ministre a admis dimanche que son parti se trouvait dans une position difficile depuis 2004.

"Il y a eu un manque d'unité, une absence de vision d'avenir et de stratégie tactique qui ont débouché sur la perte de quelque 400.000 électeurs le 7 juin dernier", a indiqué l'actuel président intérimaire.

"Il revient à présent aux jeunes de reprendre le parti en main", a poursuivi l'ex-numero Uno.

Notons que Guy Verhofstadt ne s'est toutefois pas aventuré à proposer le nom d'un candidat successeur.