"Le multilatéralisme ne peut pas exclure"

Le ministre belge des Affaires étrangères, Yves Leterme, s’est adressé à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Dans son discours, il a notamment émis des critiques contre les collaborations internationales informelles, telles que le G20.

Yves Leterme a exprimé son estime et son soutien aux Nations Unies, tout en déclarant que ces réunions pouvaient être plus efficaces. Ses remarques pointaient principalement les organisations internationales informelles, telles que le G20.

"Ces groupes informels peuvent, surtout dans un premier temps, accélérer la prise de décision au sein des organisations multilatérales internationales, mais ils ne peuvent pas se substituer aux organisations elles-mêmes", a-t-il indiqué lors de sa déclaration.

"Le multilatéralisme ne peut pas exclure, il doit être inclusif et transparent", a-t-il ajouté.

Le G20 s’était réuni jeudi et vendredi derniers à Pittsburgh. Selon Yves Leterme, les actions du G20 contre la récessions sont utiles, mais à terme, le ministre estime que ce genre d’initiative doit également être encadré par les Nations Unies, et pas seulement par un cercle restreint de pays.