Pas de courrier à Bruxelles ni en Brabant

Depuis jeudi soir, les activités du centre de tri postal Bruxelles X sont bloquées par des membres du personnel qui protestent contre le projet de « facteurs de quartier ». La distribution du courrier en Brabants flamand et wallon est donc impossible. Le mouvement de grève s’est également étendu ce vendredi à une septantaine de bureaux de poste.

Depuis 22h30 ce jeudi, des employés de La Poste bloquent le grand centre de tri postal Bruxelles X, empêchant les camions d’en sortir et d’y entrer.

Conséquence : la distribution du courrier est impossible ce vendredi dans quelque 90 communes de Bruxelles et des Brabants flamand et wallon. Les journaux sont par contre bien distribués dans ces communes.

Le personnel de La Poste proteste contre le projet de la direction de remplacer progressivement une partie des facteurs par des porteurs de courrier, aussi appelés « facteurs de quartier ». Ces derniers devraient travailler à temps partiel et pour un salaire moins élevé que celui des facteurs employés.

Les syndicats craignent que cette réforme entraine des pertes d’emplois à La Poste et qu’elle introduise « des salaires de misère » dans l’entreprise. L’administrateur-délégué de La Poste, Johnny Thijs, maintient cependant que l’introduction des facteurs de quartier est la seule façon pour l’entreprise de faire face à la libéralisation du marché en 2011.

Le fonctionnement du centre de tri de Liège est également perturbé ce vendredi, alors que le centre de distribution de Charleroi fonctionne partiellement. Le mouvement de grève ne s’étend pas à la Flandre ce vendredi.