Davantage d’entreprises paient leurs factures en retard

Le comportement des entreprises dans le paiement de leurs factures s’est nettement dégradé au cours du deuxième trimestre. C’est ce qui ressort des chiffres publiés par le bureau d’étude Graydon. Il semble par ailleurs que les autorités publiques font pour leur part des efforts.

Le nombre d’entreprises mauvaises payeuses a augmenté de plus de 10% par rapport au trimestre précédent, et de plus de 36% par rapport au deuxième trimestre 2008. Bien qu'une majorité de factures soient toujours payées à temps, le fait que plus de 36% des factures soient payées avec retard, voire pas du tout, constitue un seuil critique, selon Graydon.

Pour le bureau d’étude, les raisons de ces retards de paiements sont inquiétantes. Elles seraient en effet liées à une persistante augmentation de faillites causées par la crise.

Les autorités publiques ont elles fait des efforts, note Graydon. Alors qu'au cours du dernier trimestre 2008, 23% des factures envoyées à des autorités publiques étaient honorées avec plus de 90 jours de retard - un record absolu -, ce taux est retombé à 5%. Au total, 66% des factures envoyées aux organismes publiques sont honorées dans les temps.

Il existe encore une marge d'amélioration note Graydon qui relève par ailleurs de fortes différences d'un organisme public à l'autre. Parmi les bons élèves, Graydon note les services du Premier ministre, le SPF Sécurité Sociale et le SPF Finances.