GDF Suez ne veut pas contribuer au budget

Gérard Mestrallet (photo), le président-directeur-général du groupe Gaz de France Suez, se dit convaincu de ne pas devoir verser de contribution, cette année, à la Belgique. Le gouvernement fédéral a pourtant budgété 500 millions d’euros de contributions de la société-mère d’Electrabel, en compensation de la prolongation de l’activité des centrales nucléaires de Doel et Tihange.

C’est au cours d’une conférence de presse donnée à Paris que le PDG de Gaz de France Suez, Gérard Mestrallet, a laissé entendre que la contribution de son groupe au budget belge, cette année, « ne serait pas de 500 millions d’euros mais zéro ».

Le gouvernement fédéral réclame une prime à GDF Suez - la société-mère du fournisseur belge d’électricité Electrabel - en échange de la prolongation du maintien en activité des centrales nucléaires de Doel et Tihange. Mais pour cette année, GDF Suez refuse de payer.

Le géant français de l’énergie se base pour ce faire sur un précédant. En 2008, le gouvernement belge avait réclamé que GDF Suez lui verse 250 millions d’euros : le groupe énergétique avait refusé de payer et l’affaire a été portée devant la Cour constitutionnelle en Belgique.

GDF Suez serait par contre prêt à verser 235 millions d’euros par an à l’Etat belge au cours des cinq prochaines années. Mestrallet précise qu’un « accord global » doit encore être dégagé.

"Les 500 millions déjà retirés du budget"

Le ministre du Budget Guy Vanhengel (Open VLD, photo) affirme ne pas être du tout surpris par le refus de GDF Suez de contribuer au budget. Il explique que le gouvernement avait à un moment compté sur ces 500 millions d’euros, « mais nous savions depuis longtemps que les montants inscrits pour 2009 étaient contestés par Suez. Lors de l’adaptation du budget, nous en avons retiré ce montant parce que nous savions qu’il ne serait pas versé ».

« Notre but était de conclure un bon accord pour 2010, 2011 et toutes les années à suivre », souligne Vanhengel. Il reconnait que le déficit dans le budget 2009 est maintenant plus important, sans les 500 millions. Il faudra donc emprunter cet argent.