Van Rompuy obtient la confiance

Le vote est intervenu vers 18 heures 45 après un débat d'environ 15 heures sur la déclaration de politique générale que le premier ministre Herman Van Rompuy a lue mardi et au cours de laquelle il a présenté le résultat du conclave budgétaire et esquissé les grandes lignes de la politique du gouvernement pour l'année à venir.

Le débat a été morne et a apporté peu d'information. Il ne s'est quelque peu animé que jeudi après-midi après les déclarations du patron de GDF Suez Gérard Mestrallet sur la contribution de son groupe au budget belge en compensation de la prolongation des centrales nucléaires les plus anciennes.

Pouvoirs spéciaux

Dans la soirée, a adopté par 112 oui et 28 abstentions (VB et Ecolo/Groen!) le projet de loi de pouvoirs spéciaux qui permet au gouvernement d'agir vite en cas d'épidémie ou de pandémie de grippe AH1N1.

Il donne au gouvernement des pouvoirs spéciaux qui lui permettront de prendre des mesures d'urgence en cas de nécessité. Il permet, par exemple, de réquisitionner des professionnels autres que du personnel de santé pour aider en cas de vaccination massive ou la possibilité d'organiser des distributions massives de médicaments.

Un amendement adopté en Commission plus tôt dans la journée précise qu'en aucun cas la vaccination ne sera obligatoire. Ecolo s'est abstenu parce que les Verts sont d'avis que le dispositif ainsi mis en place est démesuré par rapport à l'évolution de la situation.