Les Anversois disent "non" au viaduc

59,24% des Anversois qui participaient au référendum sur le projet de viaduc Lange Wapper ont rejetté le tracé proposé par la BAM, la société de Mobilité d’Anvers. La participation à cette consultation populaire a été de 34,75% soit beaucoup plus que les 10% requis.

Toutefois la participation aura été moindre que les 70% annoncé par un récent sondage réalisé par iVOX à la demande de la VRT et du quotidien Gazet van Antwerpen.

Les résultats ont été rendus publics dimanche peu après 18h à la Félix Pakhuis, la salle étant surtout occupée par des opposants au projet de viaduc.

Bye Bye le pont !

Wim Van Hees, du groupe de pression Ademloos,(Souffle coupé), principal opposant au projet de viaduc estime que Kris Peeters (le ministre président flamand) a reçu le signal qu’il demandait, cette ville ne veut pas du Lange Wapper.

 

Le gouvernement flamand devra tenir compte du résultat de ce referendum. « C’est la démocratie qui a gagné aujourd’hui à Anvers » a encore déclaré Van Hees.

Je suis satisfait du résultat mais aussi inquiet » a déclaré de son côté le bourgmestre d’Anvers Patrick Janssens (SP.A).

Il a ajouté qu’il était impressionné par le nombre de participants à ce référendum et a remercié les différents comités d’action pour leur engagement.

Il a cependant estimé que la campagne en vue de cette consultation populaire aura été menée avec des moyens disproportionnés.

Patrick Janssens redoute surtout la réaction de ceux qui ont investi dans le projet du viaduc et craint qu’ils tentent malgré tout de l’imposer.