La restructuration de l’armée approuvée

Le conseil des ministres restreint a approuvé mercredi matin le plan de restructuration de l'armée présenté la semaine dernière par le ministre de la Défense, Pieter De Crem. Le plan sera donc exécuté.

"Le plan de finalisation de la transformation de l'armée a été approuvé par le kern, cela signifie qu'il sera exécuté", a affirmé M. De Crem à la presse à l'issue de la première partie d'une séance de la Commission de la Défense de la Chambre consacrée à ce plan.

Tenant compte des préoccupations exprimées par de nombreux parlementaires, le ministre a assuré que l'on pouvait travailler sur les modalités de son plan. "Les grandes options ont été prises et seront maintenues", a-t-il toutefois prévenu.

La question de l'approbation du plan avait déjà figuré la semaine dernière à l'agenda du conseil des ministres restreint, mais avait été reportée, a souligné le ministre.
 

Au total, 23 des 80 casernes du pays vont fermer leurs portes. Cette mesure implique le déménagement de quelque 5.000 militaires belges. Pieter De Crem devra par ailleurs épargner 30 millions d’euros de plus que ce qui avait annoncé à l’origine.