La poste vire deux fois les allocations sociales

Près de 50.000 paiements, d’une valeur globale de 40 millions d’euros, ont été effectués erronément par La Poste auprès d'allocataires sociaux de la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (CAPAC), a indiqué cette dernière mercredi soir.

"Le 15 octobre, la CAPAC a organisé un test afin de se préparer au passage aux nouveaux protocoles de paiement SEPA prévu pour le 12 novembre.

Ce test consistait à envoyer un fichier reprenant une série de virements à La Poste (organisme financier de la CAPAC) qui devait 'fictivement' exécuter les paiements afin de vérifier que nos protocoles SEPA étaient corrects. En raison d'une manipulation fautive de La Poste, ces paiements ont été réellement exécutés", a expliqué la CAPAC dans un communiqué.

"L'erreur commise par La Poste fut détectée dès la première heure du lundi 19 octobre par nos bureaux de paiement. La CAPAC a aussitôt pris contact avec La Poste pour la rectifier et nous avons donc pu garder la situation sous contrôle", a-t-elle ajouté.

 

"La Poste entreprend à présent de récupérer les montants fautivement versés sur le compte de plusieurs de nos allocataires sociaux via des protocoles prévus entre les différents organismes financiers", a poursuivi la Caisse qui demande aux personnes concernées de ne pas entreprendre de remboursement spontané.

"La CAPAC regrette cet incident, mais tient néanmoins à souligner que ses procédures de contrôle interne ont parfaitement fonctionné", a-t-elle conclu.

La Poste affirme qu'elle met tout en œuvre afin de résoudre le problème aussi rapidement que possible et pour éviter qu'un tel incident se reproduise.