La gérante et une puéricultrice d'une crèche de Malines jugées responsables de la mort d'un bébé

Elles ont été condamnées avec sursis à une peine d'emprisonnement, à une amende et ne pourront plus s’occuper d’enfants de moins de trois ans.

Le tribunal correctionnel de Malines a jugé la puéricultrice, qui ne travaille plus entre-temps dans la crèche, et la gérante de la crèche coupables d'homicide involontaire et de négligence grave.

 

Elles ont été toutes les deux condamnées à une peine d'emprisonnement de huit mois avec sursis et à une amende de 275 euros également avec sursis. Elles devront en outre indemniser les parents du bébé à hauteur de 31.000 euros.

Tant la gérante de la crèche que la puéricultrice ne pourront plus s'occuper d'enfants âgés de moins de trois ans.

Actuellement la crèche est toujours ouverte, Kind & Gezin avait toujours déclaré vouloir attendre le verdict du procès avant de prendre une décision et de retirer ou non son agréation.

Milan est mort dans son vomi

Milan, qui était originaire de Bonheiden, près de Malines, est décédé le 23 octobre 2006. Le bébé âgé de quatre mois, est mort étouffé par son propre vomi. La puéricultrice avait placé le bébé sur le ventre, ce qui est contraire aux règles en vigueur.

Les services de secours n'avaient pas été alertés directement.

La gérante de la crèche avait ce jour-là ramené quatre enfants chez leurs mères et n'était pas intervenue.

Le jour du drame, il y avait plus d'enfants présents dans la crèche que ne l'autorise la norme.