"Les tarifs d'internet et de la télé trop élevés en Belgique"

Les tarifs de l’internet haut débit et ceux de la télévision numérique restent plus élevés en Belgique que dans les pays voisins. Les deux plus importants fournisseurs, Belgacom et Telenet, qui représentent ensemble près de 90 % des connexions internet belges, maintiennent des prix prohibitifs, dénonce l’association de consommateurs Test-Achats.

Selon la Commission européenne, le consommateur belge paie en moyenne 44 euros par mois, alors qu’en Europe la moyenne ne dépasse pas 37 euros.

Par rapport à 2005, les prix des offres les plus populaires proposées par Belgacom et Telenet sont même plus chères, avance Test-Achats.


« Le prix final réellement payé par le consommateur reste lui à des niveaux trop élevés.

Les limites fixées pour le téléchargement sont encore trop présentes et la Belgique fait office de dernier des Mohicans à ce sujet », poursuit Test-Achats.

Belgacom a démenti les affirmations de Test-Achats et estime que ses tarifs ne sont pas trop élevés. "Je ne sais pas d’où Test-Achats tient ses chiffres" a déclaré Jan Margot de Belgacom.

"Notre tarif le plus élevé est de 41 euros et notre formule budget est de 20 euros, nous arrivons donc à une moyenne de 33 euros".
 

Test-Achats estime encore que "les fournisseurs alternatifs ne peuvent se faire une place sur le marché parce que Belgacom demande des prix exorbitants pour l’utilisation de son réseau",

L'association de défense des consommateurs se prononce également pour une "séparation fonctionnelle, par laquelle un gestionnaire de réseau indépendant serait mis en place aux côtés de Belgacom" et exige une réforme similaire en ce qui concerne le câble.

Enfin test-Achats juge que l’Etat "doit diminuer la part qu’il détient dans Belgacom », que "l’IBPT doit faire enfin ses preuves" et que "le monde politique doit passer à l’action".


Test-Achats a dès lors décidé de lancer une pétition sur son site internet "afin de mobiliser l’opinion publique et réveiller le monde politique".