Anderlecht ne tombe pas dans le piège Malinois

Après sa victoire 0-2 à Malines, Anderlecht s’isole en tête avec le FC Bruges. Les Bruxellois possèdent cinq points d’avance sur Malines et le Standard.

On jouait depuis dix minutes lorsque Boussoufa adressa un assist pour le front de Lukaku qui n’avait qu’à conclure de la tête.

Un quart d’heure plus tard, le même Lukaku failli inscrire un deuxième but sur une reprise du pied mais le gardien Renard arrêta le tir. Sur une troisième action Boussouffa tira au dessus du but malinois.

Les Sang et or se réveillait et se créait quatre occasions en dix minutes : un tir écrasé de Nong à côté du but, une tête de Gorius mal calibrée et un essai de Destorme écarté par Deschacht et enfin un contre conclu par Nong contre Proto mais sauvé in extrémis par Gillet.

Bref une première mi-temps très engagée qui aurait bien pu se solder par un partage.

Après la reprise Lukaku tenta encore de marquer mais croisa trop son tir.

On jouait depuis douze minutes en seconde mi-temps que Boussouffa mit fin à tout suspens par un tir dans le coin du but légèrement dévié par Van Hoevelen.

Boussouffa répondait ainsi de la meilleure manière aux critiques qui lui avaient été aderssés après le match de jeudi à Timisoara.
 

A la 84minute Frutos monta au jeu pour remplacer Lukaku, l’Argentin n’(avait plus joué depuis le 4 août dernier.

A noter que Mbark Boussoufa a écopé d'une carte jaune et sera privé de match samedi contre Lokeren.

Bruges Bruges s’est fait peur mais conforte sa place de leader

C’était le match des extrêmes dimanche soir entre les leaders et la lanterne rouge, finalement Bruges s'est imposé 2-3 malgré l'exclusion de Klukowski.

Comme on s’y attendait le Club de Bruges a dominé la rencontre
dans tous les secteurs de jeu en première mi-temps, les Blauw en Zwart ont matérialisé leur supériorité incontestable avant la pause grâce à Perisic et Vargas (39e, 41e 1-0 et 2-0). Le plus dur était fait pour les Brugeois.
 

Alors que rien ne semblait pouvoir perturber le Club, Klukowski accrochait fautivement Dequevy dans le rectangle. Double sanction pour le Canado-polonais: penalty et carton rouge. Vidarsson transformait le coup de réparation (1-2).

Alors que les Roulariens croyaient à nouveau en leur chance, Kouemaha utilisait intelligemment son corps pour s'ouvrir un angle de frappe et faire 1-3. L'attaquant camerounais confirmait qu'il était d'une efficacité redoutable.

Le 7e but personnel de Dissa n'y changeait rien. Le Club de Bruges remportait une victoire méritée et confortait sa place de leader