Wickmayer et Malisse suspendus pour 1 an

Le Tribunal anti-dopage flamand suspend pour une année complète les joueurs de tennis belges Yanina Wickmayer (WTA 18) et Xavier Malisse (ATP 95). La suspension prend effet immédiatement. En cause : le non-respect par les deux joueurs de la règlementation sur le dopage. Wickmayer et Malisse peuvent interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

Les deux joueurs de tennis belges sont sanctionnés par le Tribunal anti-dopage flamand pour avoir chacun commis trois infractions à la règlementation sur le dopage.

Au cours des 18 derniers mois, Xavier Malisse (29 ans) n’a en effet par deux fois pas rempli les documents obligatoires nécessaires à sa localisation pour pouvoir subir des contrôles antidopage inopinés. Il avait donc omis de signaler ses « whereabouts ». Malisse a également manqué une fois un contrôle antidopage.

Quant à Yanina Wickmayer (photo), elle n’a manqué aucun contrôle, mais au cours des 18 derniers mois elle n’a pas rempli à 3 reprises ses « whereabouts ». Ces infractions sont assimilées à des contrôles antidopage positifs, d’où la suspension d’un an qui se terminera le 4 novembre 2010.

Les deux joueurs ont maintenant la possibilité d’interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport de Lausanne. Ils ne seront cependant pas exemptés de la suspension d’ici le jugement.

Malisse rate Anvers, Wickmayer est stoppée à Bali

La sanction du Tribunal anti-dopage flamand a des conséquences immédiates pour les deux joueurs. Xavier Malisse ne pourra ainsi pas disputer ce week-end l’AXA Masters à Anvers. Il y sera remplacé par Yannick Mertens (22 ans).

Quant à Yanina Wickmayer, elle ne pourra disputer ce vendredi son deuxième match au tournoi WTA de Bali, en Asie. Dans le Masters « B », elle venait de battre mercredi la Japonaise Kimiko Date Krumm en 2 sets (7-6 et 6-3).

Pour la joueuse de 19 ans qui occupe actuellement la 18e place au classement féminin mondial, la sanction est très difficile à accepter et pourrait avoir de lourdes conséquences sur sa carrière.

L’ancienne entraîneuse de Wickmayer, An Devries, affirme que Yanina est brisée par la décision du Tribunal anti-dopage flamand. L’avocat de Wickmayer et Malisse, Johny Maeschalck se dit très déçu par l’arrêt du tribunal flamand, mais semble estimer qu’il n’y a pas assez d’arguments pour interjeter appel à Lausanne.

Au cours d'une conférence de presse donnée ce vendredi après-midi, Xavier Malisse (photo) a annoncé qu'il arrêtait le tennis de compétition si sa suspension était effective. "Ce sera la fin de ma carrière".