Le sapin de Noël du Vatican sera ardennais

Le sapin qui orne traditionnellement la Place Saint-Pierre à Rome pendant les fêtes de fin d’année proviendra cet hiver des Ardennes. La Région wallonne a en effet décidé d’offrir à la Cité du Vatican un arbre vieux de 90 ans, pesant 14 tonnes et implanté près de la ville de Spa. Le Vatican a accepté, malgré la concurrence d’offres émanant d’autres régions.

Chaque année, une crèche hors norme et un immense sapin de Noël ornent le parvis de la basilique Saint-Pierre, à Rome (photo de 2008), à l’occasion des fêtes. Le tout premier sapin y fut installé à la demande du pape Jean-Paul II, il y a 25 ans. Depuis lors, de nombreuses régions d’Europe ont proposé spontanément d’offrir le sapin de Noël au Vatican.

Cette année, le choix des autorités de la Cité sainte s’est porté sur un arbre robuste proposé par la Région wallonne. En collaboration avec l’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers (Awex), elle a choisi un exemplaire ardennais.

Le sapin est actuellement encore emplanté près de la ville de Spa. Il mesure 30 mètres de hauteur, possède un tronc de 2,65 m de circonférence et des branches d’un diamètre de 8 mètres, et pèse environ 14 tonnes. Agé de 90 ans, l’arbre se trouve dans une zone naturelle de feuillus, où il n’a pas sa place, explique l’Awex.

Le sapin sera abattu le 23 novembre et acheminé vers Rome pour la mi-décembre. Chaque année, la Wallonie produit entre 3 et 4 millions de sapins de Noël, dont 80% sont exportés.