Asile: 400 places d'accueil provisoires

Un accord est intervenu, vendredi, au Conseil des ministres sur les solutions provisoires pour l'accueil des demandeurs d'asile proposées par le secrétaire d'Etat à l'Intégration sociale Philippe Courard.

Deux cent quarante places seront libérées à l'ancienne école royale des sous-officiers de Dinant et 162 places le seront dans différents bâtiments de la Régie des bâtiments. Un total de 402 places seront donc disponibles.

Il s'agit bien de solutions provisoires en attendant l'aménagement de bâtiments qui constitueront une solution structurelle au problème, souligne-t-on au cabinet de Philippe Courard.

En ce qui concerne l'augmentation des places structurelles, 454 nouvelles places seront disponibles dès décembre.

En tout, plus de 850 nouvelles places ont donc été créées ces derniers jours pour répondre à la situation de crise de l'accueil.

Le camp reste ouvert

Les cinq ONG qui ont érigé un camp pour réfugiés dans le centre de Bruxelles estiment que les solutions provisoires face aux demandes d’accueil sont insuffisantes.

Selon un porte-parole de l’association Vluchtelingenwerk Vlaanderen, les places trouvées ne sont pas assez nombreuses pour accueillir tous les demandeurs d’asile.

Le camp installé près de la Gare du Nord de Bruxelles restera donc ouvert.