La gastronomie belge marque des points

L’édition 2010 du Guide Michelin Belgique-Luxembourg de la gastronomie compte 114 restaurants qui ont obtenu au moins une étoile - soit 10 restaurants de plus que l’an passé. Une aubaine pour la gastronomie belge. Le Hof Van Cleve à Kruishoutem (Flandre orientale) et De Karmeliet à Bruges (Flandre occidentale) restent cependant les deux seuls restaurants belges à être pourvus de 3 étoiles.

Au rang des 14 restaurants qui ont reçu 2 étoiles, on trouve dans l’édition 2010 du Guide Michelin quatre nouveaux venus. Il s’agit du « Slagmolen » à Opglabbeek, du « Château du Mylord » à Ellezelles, du « Hertog Jan » à Bruges et de « L’Eau Vive » à Profondeville. « Château Mylord » avait perdu 1 étoile il y a 3 ans, mais vient donc de la récupérer.

La liste des 98 restaurants pourvus d’une étoile comprend 15 nouvelles « stars ». L’une d’entre elles, « Nuance » à Duffel, fait l’objet d’une critique tellement positive qu’elle devrait obtenir l’an prochain une deuxième étoile. Son chef-cuisinier n’est âgé que de 25 ans.

« Bruneau » à Ganshoren perd cette année une de ses 2 étoiles. Quatre restaurants, dont 3 installés en Flandre, perdent leur seule étoile. Il s’agit de « Gin-Fish » à Anvers, « Kasteel Withoff » à Brasschaat et « Manoir Stuivenberg » à Varsenare.

Le restaurant « Fleur sur l’eau » à Termonde reçoit cette année sa première étoile. Il fermera néanmoins ses portes ce mardi, pour des raisons privées et de santé. Une nouvelle que la rédaction de Michelin n’a apprise que ce dimanche.

L’octroi d’une étoile se fait encore toujours sur base de 5 critères : qualité des produits, maîtrise des techniques de cuisson et des palettes de goûts, personnalité du chef, relation prix-qualité, et constance des prestations.

Dîner à des prix raisonnables

Le nouveau Guide comprend également une liste de 125 « Bib Gourmand ». Ces restaurants servent un menu complet pour un maximum de 35 euros. Le Guide Michelin veut ainsi prouver que même les petites bourses peuvent se permettre de bien manger. « A l’heure où la situation économique est moins bonne, ces restaurants prennent de l’importance et sont encore davantage prisés par le public ».

Les nouveaux noms dans cette catégorie sont notamment « Bij Lam & Yin » à Anvers, « Assiette Blanche » et « Refter » à Bruges, « De Kristalijn » à Genk, « Potiron » à Kasterlee, « Bienvenue » à Maaseik, « Villa Maritza » à Ostende, « De Refugie » à Tirlemont, « Lo Zio » à Turnhout et « Vin perdu » à Oud-Turnhout.

Le Guide 2010 contient également 80 adresses de « Bib Hôtels », où l’on peut loger confortablement et à prix modéré. Le Guide Michelin sera en librairies dès le 26 novembre.