Moins de 1.000 victimes de la route en 2008

L’an dernier, les accidents de la route en Belgique ont fait 944 morts. Ceci représente une diminution de près de 12% par rapport à 2007. Cette année-là, la route avait tué 1.071 personnes. C’est la première fois en 43 ans que le nombre de victimes mortelles sur les routes ne dépasse pas un total annuel de 1.000 personnes.

Les chiffres des victimes de la route pour 2008 proviennent du ministère fédéral de l’Economie. Ils englobent les accidents qui se sont produits sur la voie publique et qui ont vu tomber des morts ou des blessés, et qui ont été notés par le parquet.

Ainsi, en 2008, quelque 48.827 accidents de la route se sont produits en Belgique, avec des blessés ou des morts. Ceci représente une diminution de 2% par rapport à 2007. Le nombre de victimes a baissé, pour atteindre un total de 65.381.

Le nombre de personnes grièvement blessées a diminué de 3,1% en 2008, passant ainsi de 6.997 à 6.782 cas. Le nombre de blessés légers a également diminué de 2%, pour passer de 58.847 à 57.654 cas.

Ce sont avant tout les conducteurs de véhicules (479) qui ont péri dans un accident. On recense ensuite le plus grand nombre de victimes parmi les conducteurs de motos (108), les piétons (99) et les cyclistes (86). Une majorité des victimes mortelles de la route (soit 38%) appartiennent à la tranche d’âge des 18 à 34 ans.

C’est encore toujours au cours du week-end que l’on recense le pourcentage le plus élevé d’accidents. En 2008, la route a ainsi tué 14.366 personnes (soit 29%) pendant le week-end. Les conséquences des accidents de fin de semaine sont plus graves. Ces accidents ont en effet fait 20.415 victimes (31%), dont 2.474 blessés graves (36%) et 403 morts (43%).

En Belgique, la plupart des accidents se produisent dans les agglomérations. Il s’agissait en 2008 d’un total de 27.783 accidents. Ces derniers ont cependant fait une minorité de morts, soit quelque 274 victimes.