Un samedi de victoires à domicile

Les cinq matchs de la 16e journée de jeu de première division belge de football qui se disputaient ce samedi soir ont tous été remportés par les équipes qui jouaient à domicile. Le Club Brugeois a ainsi battu Charleroi, le Germinal Beerschot a écrasé Roulers, La Gantoise a vaincu le Cercle de Bruges, Mouscron a éliminé le Racing Genk, et Westerlo s’est imposé face à Malines.

Dans le stade Jan Breydel rempli de 25.000 spectateurs, le Club Brugeois s’est imposé ce samedi soir par 1 à 0 face à l’équipe de Charleroi. Le seul but de la rencontre a été inscrit à la 79e minute par Dorge Kouemaha.

Les Brugeois conservent ainsi leur deuxième place au classement, avec 33 points, derrière le leader Anderlecht qui compte 38 points. Les Carolorégiens sont 14e, avec un total de 14 points.

Les 9.000 spectateurs rassemblés au stade Het Kiel ont vu le Germinal Beerschot écraser littéralement la lanterne rouge Roulers avec un score de 3 à 0. Le premier but est tombé dès la 2e minute de jeu, par l’entremise de Sherjill MacDonald.

Faris Haroun s’est révélé le héro de la soirée, en inscrivant les deux autres buts pour Beerschot, à la 41e et la 93e minute. Le Germinal Beerschot a ainsi engrangé un total de 30 points et se retrouve 3e au classement.

Devant son public de près de 11.000 spectateurs, La Gantoise a remporté son troisième match d’affilée en battant le Cercle de Bruges par 3 à 1. Ses trois buts sont l’œuvre de Milos Maric, Roberto Rosales et Bernd Thijs, tandis que le Cercle doit sa répartie à Oleg Jasjtsjoek.

Grâce à cette victoire, La Gantoise prenait samedi soir la 4e place du classement, dépassant ainsi le Standard de Liège qui devait encore affronter Saint-Trond ce dimanche soir.

Westerlo a battu Malines par 2 buts à 0 au stade Het Kuipje, dans un match dépourvu de beaucoup de relief. Les 2 buts émanent d’Alexandre Jakovenko et de Steven De Petter.

Westerlo et Malines possèdent tous deux maintenant 21 points, et occupent respectivement la 8e et la 7e place au classement.

Au stade Le Canonnier, Mouscron est parvenu à battre le Racing Genk par 2 à 0, alors que l’équipe était privée dès la 36e minute de Mathieu Assou-Ekotto sanctionné par un carton rouge. Les deux buts mouscronnois ont été inscrits en seconde mi-temps, respectivement par Matoukou et Aspas.

Cette nouvelle défaite du Racing Genk sonnait le glas de son entraîneur Hein Vanhaezebrouck (photo), qui était remercié peu après par l’équipe qu’il ne dirigeait que depuis 6 mois.