Frank De Winne est de retour sur terre

L'astronaute belge Frank De Winne a de nouveaux les pieds sur la terre. Le vaisseau Soyouz russe qui le transportait a atterri sans encombre mardi, vers 8h16 (heure belge) à environ 85 kilomètres d'Arkalyk, au Kazakhstan.

Le vaisseau Soyouz transportait, outre Frank De Winne, le Canadien Robert Thirsk et le Russe Roman Romanenko. Les trois hommes sont dans un état de santé généralement bon.

 

Frank De Winne a été le premier commandant européen de la Station spatiale internationale (ISS). Il a commandé la Station durant deux mois durant un séjour de 188 jours.

Les astronautes avaient décollé le 27 mai dernier et étaient arrivés dans l'ISS deux jours plus tard.

A sa sortie du vaisseau Soyouz mardi matin, Frank De Winne est apparu assez pâle, hébété et les traits tirés.

Il a néanmoins salué plusieurs fois les personnes présentes. Pour Frank De Winne l’aventure n’est pas encore terminée. Après un suivi médical, il devra aussi se réhabituer à la pesanteur.

Selon le docteur Jacques Bande, interrogé par la VRT, il faudra même quelques jours à Frank De Winne avant de pouvoir se déplacer normalement.

 

Après quelques examens médicaux effectués non loin de l’endroit de l’atterrissage, Frank De Winne sera transporté en hélicoptère vers une caserne de l’armée russe. 

Il devait ensuite se rendre à Moscou où l'attendait une importante délégation belge composée notamment de la ministre belge de la Politique scientifique Sabine Laruelle mais en raison des mauvaises conditions climatiques Frank De Winne ne reviendra finalement que mercredi à Moscou.

Peeters : "Un modèle pour la science"

Le ministre-président flamand Kris Peeters a félicité l’astronaute Frank De Winne qui vient de revenir d’une mission de six mois dans l’espace.

"C’est avec fierté que nous accueillons le fait d’avoir vu un Flamand commander la station orbitale internationale ISS durant deux mois. Il est non seulement un modèle pour la science, mais aussi, à l’instar de Dirk Frimout, un exemple pour la jeunesse. J’espère que de nombreux jeunes s’inspireront de cette expérience, réaliseront leurs rêves et poursuivront cet élan qui nous permet d’apparaître en acteur sur la scène internationale", a indiqué le ministre-président.