Un renfort belge en Afghanistan?

Alors que le président américain Barack Obama a annoncé l’envoi de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan, l’OTAN s’est pour sa part dite prête à soutenir cet effort en envoyant 5.000 hommes de plus. On ignore encore si la Belgique participera à ce nouvel effort, et si oui, dans quelle mesure.

Après une rencontre avec l’envoyé spécial américain pour l’Afghanistan, Richard Holbrooke, le ministre belge des Affaires étrangères Steven Vanackere (photo) a indiqué que les Etats-Unis n’avaient pas formellement demandé à la Belgique d’augmenter ses troupes dans la région.

Le gouvernement belge compte délibérer sur la question lors des prochaines semaines. Steven Vanackere a d’ores et déjà souligné que l’effort supplémentaire ne devait pas implicitement être militaire. Il peut également impliquer la reconstruction de la société civile et la formation de la police afghane.

Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, soutient pour sa part la nouvelle stratégie américaine, mais se prononce également dans le même sens que le chef de la diplomatie.

Actuellement, environ 600 militaires belges se trouvent sur le sol Afghan. La plupart d’entre eux protègent l’aéroport de la capitale, Kaboul. Une unité de combat, soutenue par des F-16, est toutefois également présente à Kandahar, et une unité de reconstruction est installée à Kunduz.