2 jeunes cyclistes sur 3 se sentent menacés

Deux jeunes Flamands sur trois qui se rendent à l’école en vélo ne se sentent pas toujours en sécurité sur la route. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par la VRT et l’hebdomadaire flamand Humo.

Près de 75% des jeunes Flamands âgés entre 12 et 18 ans se rendent quotidiennement à l’école en vélo. Si ce chemin est considéré comme sûr, le sentiment de sécurité n’est toutefois pas toujours présent.

Ainsi, 65% de ces jeunes ne se sentent pas toujours en sécurité sue leur vélo. L’expérience du cycliste semble jouer un rôle non négligeable. Les personnes qui prennent leur vélo de temps à autres éprouvent en effet davantage ce sentiment d’insécurité.

L’âge est également un facteur important. Les jeunes de 12-13 ans se sentent en effet moins en sécurité que les élèves plus âgés.

Les opinions sur la qualité des pistes cyclables divergent quant à elles : 53% des sondés trouvent qu’elles sont en mauvais état. 62% estiment qu’il n’y a pas assez de pistes en Flandre.

Les jeunes cyclistes sont par ailleurs gênés par les voitures qui les dépassent à toute allure. Les automobilistes qui se garent sur les pistes cyclables ou ceux qui ne tiennent pas les cyclistes en compte en descendant de leur voiture sont également critiqués par les sondés.

Notons toutefois que parmi ces derniers, 74% dénoncent les nombreux cyclistes qui roulent de façon imprudente.

L’enquête dévoile par ailleurs l’impopularité du casque. Seuls 7% des 12-18 ans portent une protection lors de leurs déplacements.