Le théologien Edward Schillebeeckx est décédé

Le dominicain flamand Edward Schillebeeckx est décédé mercredi à Nimègue, aux Pays-Bas, il était âgé de 95 ans. Il avait plusieurs fois été en désaccord avec Rome.

Né en 1914 à Anvers, il entre en 1934 chez les dominicains.

Après sa formation à Louvain, il est ordonné prêtre en 1941.

De 1945 à 1947, ce spécialiste du thomisme est à Paris où il complète ses études à la Sorbonne, à l’École pratique des hautes études et au Saulchoir.

Professeur de théologie dogmatique et d'herméneutique à l'Université de Nimègue (Pays-Bas) de 1958 à 1982, il fut l'un des théologiens de Vatican II.

Dans son discours inaugural,  "A la recherche d'un Dieu vivant", il défend une théologie qui tienne compte du dogme mais où l'expérience humaine aurait aussi sa place.

Démêlés avec Rome

Expert à Vatican II, ce spécialiste de la Révélation sera un des principaux rédacteurs de la Constitution dogmatique "Dei Verbum".

Dans les années 70’ il publie ses principaux ouvrages, notamment "Jésus, histoire d’un vivant" et "Sacerdoce clérical", qui lui vaudront des démêlés avec Rome.

Edward Schillebeeckx était aussi actif au niveau social Il s'est impliqué dans l'objectif d'introduire des changements profonds dans l'Église catholique aux Pays-Bas.

Professeur émérite depuis 1983, il avait obtenu le Prix Erasmus en 1982.