Sécurité renforcée à l’aéroport de Bruxelles

L'aéroport de Bruxelles va renforcer ses mesures de sécurité à la suite de la tentative d'attentat à bord d'un appareil KLM, entre Amsterdam et Detroit. Les passagers à destination des Etats-Unis seront dorénavant fouillés à la porte d'embarquement. Ils ne pourront plus embarquer qu'avec un seul bagage à main.

Brussels Airport et plusieurs instances concernées se sont concertés samedi au sujet des contrôles de sécurité à l'aéroport national. Il a ainsi été décidé de soumettre les passagers à destination des USA à un double contrôle.

A côté des contrôles d'usage, les passagers seront fouillés. En conséquence de cette mesure, les passagers à destination des Etats-Unis doivent se présenter trois heures avant le décollage de leur appareil.

Ces passagers ne pourront par ailleurs transporter qu'un seul bagage en cabine. Pour les autres vols, aucune mesure supplémentaire n'a été prévue.

Selon M. Van der Cruysse, porte-parole de l'aéroport, ces nouvelles mesures de sécurité nécessiteront un renfort en personnel. Ces mesures sont d'application jusqu'au 30 décembre.

Attentat manqué

Vendredi, un jeune Nigérian, qui affirme avoir des liens avec Al-Qaïda, a tenté de faire détonné un engin explosif à bord d’un avion KLM transportant 278 passagers, avant d’être maîtrisé par plusieurs d’entre eux.

L’homme a été arrêté après que l’appareil, un Airbus A330 de la compagnie américaine Northwest Airlines assurant la liaison entre Amsterdam et Detroit, s’est posé. L’incident a causé des blessures légères à quelques passagers. L’auteur de la tentative d’attentat a pour sa part été plus grièvement brûlé.

Suite à cet incident, les Etats-Unis ont demandé aux compagnies aériennes du monde entier de prendre des mesures de sécurité supplémentaires. Ces mesures s’appliquent à tous les vols vers les Etats-Unis.