“La merditude des choses” cartonne à Paris

Au cours du week-end de sa sortie sur les grands écrans de la capitale française, le film « De helaasheid der dingen » de Felix van Groeningen, tiré du roman éponyme de l’écrivain et poète flamand Dimitri Verhulst (né à Alost en 1972), a attiré 12.000 spectateurs. D’après le Fonds flamand de l’Audiovisuel, il s’agit d’un fait unique pour un film flamand en France.

Selon le Fonds flamand de l’Audiovisuel (VAF), « le film est parvenu à attirer 12.000 spectateurs au cours de son premier week-end à l’écran. Et cela malgré le fait que le livre éponyme de Dimitri Verhulst n’ait pas encore été publié en français. Les acteurs principaux du film de Felix van Groeningen ne sont pas non plus connus en France. Le film réalise un score excellent sur base de sa propre qualité », indique le VAF.

« La merditude des choses » avait fait sa sortie au Festival du film de Cannes (France), où il avait été bien accueilli par la presse et le public. Depuis le 30 décembre, il est sorti dans les salles obscures parisiennes.

Le film raconte l’histoire de Gunther Strobbe, un jeune garçon de 13 ans, qui vit avec sa grand-mère, son père et ses trois oncles. Gunther baigne en permanence dans un climat de beuveries, de drague et d’inactivité.