Prudent, le Belge a beaucoup épargné

Au cours de l’année écoulée, les Belges ont placé en masse leur argent sur leur compte épargne. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par plusieurs journaux auprès de la plupart des grandes banques du pays.

A la fin de l'année 2009, les montants placés par les Belges sur leurs carnets d'épargne atteignaient quelque 188 milliards d'euros, soit une hausse de 26% (40 milliards) par rapport aux montants placés à la fin de l'année 2008.

Selon des informations récoltées par plusieurs quotidiens auprès de BNP Paribas Fortis, KBC, Dexia et ING Belgique, les dépôts sur les carnets d'épargne n'ont jamais été aussi importants.

"Même si 2009 aura été une bonne année pour la Bourse, l’année 2008 catastrophique aura rendu les Belges incertains. De nombreuses personnes ont donc choisi la sécurité et ont déposé leur argent sur un compte épargne". 

"Nous avons connu une grave crise financière dont l’ampleur demeure incertaine" a déclaré Pamela Renders de Febelfin, fédération-coupole du secteur financier belge.

"De nombreux clients ont retiré leur argent de produits à risque et se sont rabattus sur des placements sûrs même si ceux-ci rapportent moins" a-t-elle ajouté.

Si les comptes épargne ont eu du succès, ce sont surtout les comptes d’épargne en ligne qui ont attiré les fonds.

Le taux d’intérêts sur la plupart des comptes tournent autour de 1%.

Il ne faut s’attendre à une augmentation que lorsque la banque centrale européenne décidera de hausser son taux de base, mais cela ne devrait pas arriver avant fin 2010.

Les banques s’attendent à ce que les Belges se tournent alors à nouveau progressivement vers des produits en bourse et des placements à risque.