Tapisseries tournaisiennes exposées à Bruxelles

A l’occasion de la présidence espagnole à l’Union européenne, ce premier semestre de 2010, des tapisseries tournaisiennes du 15e siècle de la collégiale de Pastrana (Espagne) seront exposées du 13 janvier au 14 mars aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles (photo). Les quatre tapisseries ont été restaurées récemment à Malines.

Probablement tissées à Tournai (photo), en province du Hainaut, les quatre tapisseries appartenant à la collégiale de Pastrana datent du dernier quart du 15e siècle et sont d’une grande importance historique.

Elles ont pour thème central la prise d’Arzila et de Tanger en 1471 par le roi Alphonse V du Portugal, et ont vraisemblablement été réalisées peu après ces événements. Pour l’époque, la représentation de faits contemporains est particulièrement exceptionnelle, indique l’agence de presse Belga.

Chacune des quatre tapisseries mesure 11 mètres de long et 4 mètres de haut. Elles forment un ensemble conçu pour décorer une seule pièce. Elles seront exposées pour la première fois dans leur ensemble au Musée du Cinquantenaire.

Les tapisseries de Pastrana ont été restaurées, entre janvier et novembre 2009, à la manufacture royale De Wit de Malines (province anversoise). Cette restauration a été soutenue par le Fonds InBev-Baillet Latour - qui organise l’exposition bruxelloise - et la Fondation Carlos de Amberes à Madrid qui favorise l’échange culturel entre l’Espagne et les anciennes 17 provinces des Pays-Bas (aujourd’hui la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et une partie du nord de la France).

L’exposition aura donc lieu du 13 janvier au 14 mars 2010, aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles.