Neuf membres présumés d’Al-Qaida devant la justice belge

La chambre du conseil de Bruxelles a renvoyé neuf membres présumés d'Al-Qaida en Belgique vers le tribunal correctionnel, a indiqué au quotidien flamand De Tijd, Lieve Pellens du parquet fédéral.

Trois suspects, dont la célèbre fondamentaliste Malika El Aroud, la veuve de l'homme qui a assassiné le commandant Massoud en Afghanistan, comparaîtront encore au début de cette année en tant que chefs d'un groupe terroriste.

Cette dernière est encore actuellement sous les verrous, ainsi qu’un autre suspect. Les sept autres personnes sont provisoirement en liberté.

Selon le parquet fédéral, le groupe préparait une attaque suicide, fin 2008 à Bruxelles, sans doute dans le métro.

Six jeunes issus de l'entourage de ces trois principaux suspects comparaîtront également comme membres du groupe terroriste. Certains d'entre eux ont suivi des camps d'entraînements dispensés par Al-Qaida au Pakistan.

Les leaders de la bande risquent jusqu’à 20 ans d’emprisonnement. Les autres pourraient se voir sanctionner de 10 ans de réclusion.