Le voisin avoue le double meurtre

Le voisin des parents de la jeune Shana aurait avoué le double assassinat de Halen (Limbourg). Le procureur du roi du parquet de Hasselt n'a pas voulu confirmer l'information. Par contre, le directeur de l’école de Herk-de-Stad où l’homme donne cours a confirmé les aveux de ce dernier.

Cet homme, âgé de 38 ans est suspecté de l'assassinat de Shana Appeltans et Kevin Paulus, abattus samedi matin et dont les corps calcinés ont été retrouvés dans l' Opel Corsa blanche du jeune homme, incendiée dans la Rozedelstraat le long de la E314 à Halen.

Lors d'une conférence de presse, ce jeudi à 12h30, le procureur du roi de Hasselt, Marc Rubens a déclaré qu'une percée importante avait été réalisée dans ce dossier mais n'a pas voulu confirmer les aveux.

Le voisin des parents de la jeune fille, un professeur de dessin industriel de l'école secondaire Sint-Martinus à Herk-de-Stad avait été arrêté mardi matin.

Le parquet de Hasselt avait annoncé que le juge d’instruction disposait de suffisamment d’indices de culpabilité pour l’inculper.

Mercredi sa maison et son jardin ont été fouillés à la recherche d’éléments matériels.

"Lors d’une réunion de crise jeudi à 8h45, nous avons été alertés par la justice de Hasselt qu’un de nos collègues avait avoué le double assassinat", a affirmé le directeur de l’école où l’homme passé aux aveux enseignait.

Les enseignants ont été chargés d’annoncer la nouvelle aux élèves et des dispositions ont été prises pour les encadrer.

Ludo Appeltans, le directeur de l'école Sint-Martinus a confié à la VRT que le suspect était un professeur tout à fait ordinaire et a exprimé sa grande surprise après les récentes informations sur son implication dans le double meurtre.

Par ailleurs, les recherches, entamées mercredi, ont repris jeudi au domicile du suspect., où se trouvent notamment des agents de la Protection civile et de la DVI, spécialisés dans l'identification de cadavres.

Les corps de Shana Appeltans (18 ans) et de son fiancé Kevin Paulus (22 ans) avaient été retrouvés samedi matin. L’un et l’autre avaient été abattus de plusieurs balles tirées dans la tête. Leur voiture avait été incendiée.