ONU: "Les enfants adoptifs souvent enlevés"

Les Nations Unies ont mis en garde contre les enlèvements d’enfants haïtiens. Certaines personnes malhonnêtes proposeraient des enfants enlevés dans le cadre d’adoptions. Les procédures d’adoption en cours pourront, elles, êtres accélérées.

Près de la moitié de la population haïtienne est mineure. Actuellement, de nombreux enfants sont encore sans trace de leurs parents. Ceux-ci peuvent avoir succombé au tremblement de terre, mais il se peut également que ces familles se soient perdues de vue suite au chaos qui a régné après le séisme.

C’est dans ce cadre que l’ONU met en garde contre certaines personnes qui tenteraient de vendre des enfants pour adoption.

Entre temps, les procédures d’adoption d’enfants haïtiens déjà en cours peuvent être accélérées. L’organisation gouvernementale flamande Kind & Gezin examine actuellement ce qu’il est possible de faire dans ce sens.

Durant les prochains jours, 13 enfants âgés de 1 à 8 ans devraient ainsi arriver en Belgique en provenance d’Haïti. Trois de ces enfants seront adoptés par des familles flamandes.

Quant aux autres familles belges désirant adopter un enfant haïtien, elles ne pourront pas encore entamé de nouvelles procédures. La situation en Haïti est encore trop incertaine et confuse.