Ronald Janssen admet 5 faits de mœurs

Ronald Janssen, l’enseignant qui a récemment reconnu le double meurtre de Shana Appeltans et Kevin Paulus au Nouvel An et le meurtre d’Annick Van Uytsel en 2007, a admis cinq faits graves de mœurs lors de ses auditions par les enquêteurs de la police judiciaire fédérale de Hasselt. Les faits auraient été commis dans les environs de Hasselt.

Le dossier de l’enseignant Ronald Janssen, ouvert en tout début d’année au lendemain du double meurtre de Shana Appeltans et Kevin Paulus, semble prendre de plus en plus d’ampleur. Lors de ses auditions par les enquêteurs de la police judiciaire fédérale de Hasselt (province du Limbourg), le coupable présumé a maintenant reconnu cinq faits graves de mœurs.

Les faits se seraient tous produits dans les environs de Hasselt, entre 2002 et 2006. Les agressions, et viols dans certains cas, se sont produits de manière brutale, l’agresseur utilisant à chaque fois un couteau pour menacer sa victime. L’identité des victimes est connue.

Selon le procureur du roi de Hasselt, Marc Rubens, les enquêteurs auraient des preuves de l’implication de Janssen dans les divers faits. Les victimes ont été informées.

L’enquête devra déterminer si Ronald Janssen n’a pas d’autres victimes à son actif, dans d’autres arrondissements judiciaires. Dans certains d’entre eux, des faits de mœurs se sont produits dans des circonstances très proches de celles recensées dans le Limbourg. L’agresseur y aurait aussi utilisé un couteau et du papier collant pour immobiliser ses victimes.

Il a par ailleurs été question d’un quatrième assassinat, qui pourrait être attribué au suspect. Les enquêteurs étudieraient un dossier dans l’Eurégion. Une jeune femme y a disparu pendant l’été 2007. Mais jusqu’à présent aucun indice concret impliquant Janssen n’a été relevé par les enquêteurs.